Rencontre avec Geb&Nout

Dernière mise à jour : 19 nov. 2021


Aujourd'hui, nous partons à la rencontre de Jeoffrey, créateur de la marque de bijoux colorés Geb&Nout ! Vous pouvez retrouver dès maintenant, la box DIY où Jeoffrey vous guidera pas-à-pas pour apprendre la méthode Brickstitch pour tisser votre petit pin's cadeau en perles miyuki.

 

Qui es-tu ?

Deux personnes se cachent derrière Geb&Nout. Tout d'abord il y a Jeoffrey, trentenaire tout frais, bijoutier créateur autodidacte à l'imagination débordante qui fabrique ses bijoux dans son atelier savoyard. Passionné par le travail de la matière, je me forme tous les jours sur de nouvelles techniques pour proposer des créations toujours plus originales et différentes. Soutenu depuis toujours par Adeline, ma femme et mon inspiration quotidienne, c'est ensemble qu'on porte la marque avec toujours plus d'ambition. Vraie pipelette, elle a naturellement pris en charge les outils de communication essentiels au développement d'une entreprise, à commencer par les réseaux sociaux. Grâce à Geb&Nout, nous ne cessons de voir la vie en couleurs !


Es-tu entrepreneur à temps plein ou en parallèle d'un emploi ? Et depuis quand ?

Depuis le lancement de l'entreprise en 2018, je suis à plein temps sur ce projet. Il est difficile selon moi de faire grandir une entreprise artisanale si on ne s'y investit pas à 200%. Adeline est médecin généraliste dans sa deuxième vie et consacre une bonne partie de son temps libre à Geb&Nout.


Pourquoi as tu décidé de te lancer dans l'aventure entrepreneurial ?

Je n'ai pas toujours été entrepreneur. Je suis microbiologiste de formation et j'ai toujours eu besoin de développer mon coté créatif en parallèle d'études scientifiques qui exigent un esprit très cartésien. Etudiant sans le sou, j'ai commencé par offrir des bijoux que j'avais fabriqué à Adeline, puis à l'entourage, aux amis et à la famille... C'est déçu par la carrière qu'on me proposait à la suite de mes études, et découvrant en parallèle un univers créatif qui ne cessait de s'accroitre que j'ai décidé en 2018 de me consacrer à cette nouvelle marque. J'étais curieux de voir jusqu'où je pouvais l'emmener, avant de tomber amoureux de l'aventure entrepreneuriale pour elle-même.


Parle nous de ta marque et ton entreprise


Geb&Nout, ce sont des bijoux pétillants et colorés pour vitaminer votre quotidien ! Avec nos créations uniques ou en très petites séries, vous êtes sûre de ne jamais avoir les mêmes bijoux que votre voisine. Acheter un bijou Geb&Nout, c'est acheter du partage, de l'authenticité, des souvenirs de voyage, un bout d'âme de l'artisan, en sachant qu'on encourage une consommation plus locale et responsable.


Pourquoi Geb&Nout ??


Notre nom Geb&Nout, c'est une longue histoire qui nous suit depuis nos débuts, avant même d'être associé à nos bijoux ! Adeline et moi nous avons toujours été passionnés de voyages, d'évasion, de mythologie. Nous nous sommes retrouvés sur notre fascination de l'Egypte antique, à tel point que nous avions créé un forum d'écriture sur cet univers pendant nos études. Geb, c'est le dieu égyptien de la terre tandis que Nout est celle de la voûte céleste. Entre leur deux corps, ils ont créé le monde tel qu'on le connait. Nous incarnions ces deux divinités en tant qu'administrateurs sur le forum, et il nous a semblé logique dans l'élaboration de cet univers de bijouterie que nous avions créé de retrouver ces identités divines authentiquement créatives.


Quels sont les principaux challenges auxquels tu as dû faire face ?

Parlons de ce qui fâche en premier ! Le plus grand défi qu'on ait eu à surmonter, c'est assurément le COVID.... Il faut de sacrés épaules pour résister à une crise aussi importante quand on a une petite entreprise artisanale, surtout si jeune, dont les principaux canaux de ventes sont les boutiques, les marchés artisanaux et les marchés de Noël. Et malheureusement, ce n'est pas fini... mais on garde le moral ! Une autre difficulté auquel j'ai pu faire face... Je vous préviens, ce n'est pas tellement un sujet dans l'air du temps, pourtant ce fut bien un de mes plus grands challenges ! Roulement de tambour, c'était donc : de trouver ma place en tant qu'homme dans un univers et un environnement très féminin ! Souvent sur les marchés, le fait d'être un homme créateur de bijoux entraîne une petite réaction de surprise dans le meilleur des cas, voire d'une certaine méfiance dans le pire des cas, de la part de mes clientes. Probablement car elles ne trouvent pas qu'il s'agisse d'une place habituelle pour un homme, surtout qu'on me dit souvent que mon style est très féminin ! A contrario, ma femme parvient à briser la glace beaucoup plus facilement et leur inspire aisément confiance... Dans le même thème, et c'est sans doute ce qui s'est révélé le plus difficile, se faire un réseau professionnel dans un monde de femme où les mots d'ordres sont sororité et empowerment féminin (et tant mieux d'ailleurs) n'est pas forcément évident ! Les femmes ont une revanche à prendre dans le monde de l'entreprenariat, et il est génial de voir de multiples réseaux d'aides ou de subventionnement se monter dans ce sens, même si on s'en retrouve de fait un peu exclus quand on est un homme... ! C'est un challenge de créer ses propres réseaux d'entraides ! Je crois que les autres difficultés sont communes à de nombreux entrepreneurs : gérer son planning pour ne pas le laisser (trop) déborder sur sa vie personnelle, surtout quand on commence dans son salon et qu'on a 1000 idées par jour ! Avoir un espace atelier bien délimité aide vraiment à poser des limites ! Il y a également la question de la légitimité, ce fameux syndrome de l'imposteur dont on entend souvent parler dans l'auto-entreprenariat, surtout chez les autodidactes ! Il faut réussir à trouver ce qui nous défini, nos points forts, ce qui nous rend uniques et inoubliables, bref notre identité créative ! Et enfin, en matière de challenge, on en parle de la partie communication et de l'algorithme instagram qui nous rend tous fous ?!


Comment organises-tu tes journées ? As-tu des routines de travail ?

Concernant l'organisation de mes journées, je ne sais pas si on peut véritablement parler de routines car je suis quelqu'un qui a besoin de diversité ! C'est aussi pour ça que l'entreprenariat me correspond si bien, il n'y a pas une journée qui ressemble à la précédente ! Par contre, je suis organisé. J'utilise différents outils informatiques et papiers, notamment mon fidèle agenda, pour me créer un cadre de travail qui me motive et me permet de structurer mes journées et mes objectifs à court et long terme ! Le COVID a fichu un sacré bazar car il était difficile de faire des plans et se projeter sur le long terme, mais ça commence à revenir ! Je garde aussi beaucoup de flexibilité, je fonctionne à l'instinct et je m'écoute. Quand je sens que certains jours sont plus propices à la créativité que d'autres, j'aménage mon planning pour suivre ce que je ressens ! Je pense que c'est aussi le propre des artisans créateurs d'avoir besoin de temps "d'inspiration". Evidemment il y a aussi certaines tâches auxquels je n'ai jamais envie de m'atteler : bonjour administratif, compta et compagnie ! Mais on est tous pareils j'imagine !


Quels sont tes objectifs à long termes ?

Les objectifs à long terme...vaste question, dont la réponse n'est pas si simple ! Je veux tout d'abord que cette marque et cette identité créative survivent à la crise ! J'aimerais faire grandir Geb&Nout, et je n'ai pas peur d'avoir l'ambition qu'elle devienne plus connue. Actuellement elle en est encore à ses premiers pas dans un monde où l'offre de bijoux se démultiplie. Mais nous proposons quelque chose d'original, à une époque où la mode tend à l'uniformité... Nous avons une vraie identité avec des matières nobles, notamment dans le développement de notre gamme de bijoux en bois qui met en valeur différentes essences, et un univers irrémédiablement coloré qui inspire la joie, ce dont on a bien besoin ! Nous avons aussi pour objectif d'aller de plus en plus vers une démarche écoresponsable en faisant de l'upcycling, et en travaillant avec des partenaires et des fournisseurs français qui partagent les mêmes valeurs que nous. Au delà ma marque, j'aimerais vraiment promouvoir l'artisanat français ! C'est quelque chose qui me tient à cœur car je trouve qu'en tant qu'artisan-créateur, on est souvent très isolé et on ne pèse pas bien lourd face à de grosses multinationales ou sociétés françaises ! En faisant connaître l'artisanat, et plus encore, en se regroupant entre créateurs indépendants, nous avons le pouvoir de faire changer les choses et d'aller plus loin. J'ai quelques projets en ce sens, alors stay tuned !


As-tu un mentor ou un modèle ?

Ma femme aurait envie que je la cite comme modèle ou comme mentor, mais soyons sérieux ! Ma muse ce n'est déjà pas si mal ! Au delà de notre petit noyau familial, j'adore écouter des podcasts sur l'entreprenariat, c'est souvent très inspirant avec des parcours qui font rêver ! Je vais citer par exemple Shanty de la marque Shantybiscuits pour son grain de folie et sa façon de suivre son instinct, et il y en d'autres... Il y a 1000 façons de réussir, et je pense qu'on doit tous suivre son propre chemin ! "Chacun sa route, chacun son chemin, passe le message à ton voisin..."




Et Si ... c'était à refaire ?

Si c'était à refaire, je replonge sans hésiter ! Ce n'est pas toujours facile de voir sa petite entreprise subir les tempêtes économiques, ou de tenir le cap dans les moments de doutes, mais ça vaut le coup de se lever le matin avec l'envie de bosser et d'être fier du chemin parcouru ! J'aime ce que je fais, j'aime ma liberté, ma créativité, les multiples facettes de ce job d'entrepreneur qui n'en fini pas de nous réserver des défis ! C'est stimulant ! Et c'est aussi la possibilité pour moi d'adapter mon temps pour vivre au plus proche de ma femme et de mon enfant, qui sont au centre de ma vie !

25 vues

Posts similaires

Voir tout